jeudi 21 juillet 2016

"I.R.L" d'Agnès Marot

Livre acheté lors des Imaginales 2016, je l'ai lu assez rapidement attirée par le thème abordé et les échos plutot favorables.

Résumé


Couverture I.R.L.Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo




Mon avis

J'ai beaucoup joué aux Sims, sur ordinateur, ou plus récemment sur tablette. Ce livre apporte une vision assez futuriste de ce jeu, mélangé à priori avec Truman Show, film que je n'ai jamais vu mais qui me tente du coup !

J'ai aimé la structure du roman en 3 parties et les aller-retour dans différents moments de la vie de Chloé. La première met en place l'intrigue, et j'ai été assez surprise par l'évolution de l'histoire et notamment l'existence de la troisième partie. Il existe des petits clins d’œil qui pourront faire sourire le lecteur (comme l'adresse du personnage de Cindy !)

Chloé, adolescente IA avec des sentiments, se dévoile à nu aux habitants du monde réel qui la dirigent. Le récit débute donc avec des passages plein de lucidité où elle revient sur certains éléments de sa vie pour mettre les gens face à leur voyeurisme et à leur décision qui ont impacté sa vie sans que ceux ci ne réalisent vraiment les implications.

Renverser une structure en place, motiver les foules pour être suivie fait partie des difficultés que rencontre Chloé et j'ai apprécié que certaines choses ne se déroulent pas comme désiré et qu'elle échoue dans certaines situations.
Ses relations avec les différents types de personnages évoluent et on sent son évolution dans ses choix. Une IA proche de l'humanité et la question de leur place dans la société est bien amenée.
Sous ce personnage la question de l'intelligence et de l'humanité est soulevée. La place du divertissement dans notre quotidien, notamment dans l'observation des autres humains à leur semi insu aussi.

Malheureusement les personnages qui tournent autour de Chloé ne sont pas assez étoffés à mon gout. J'aurais aimé percevoir le point de vue d'autres personnages du réel pour un peu plus de profondeur. Notamment, l'opposant de Chloé a ce coté manichéen un peu agaçant, mais représente à mon sens certains de nos dirigeants, plus intéressés par le contrôle des masses et leur profit personnel que par les humains. De même j'ai assez peu apprécié le personnage de Link, que j'ai trouvé assez transparent au fil du récit malgré son rôle clé.

Au total : Un roman adolescent qui pose les questions des répercussions de la télé réalité et de la limite de l'humanité dans les personnages virtuels. Sujets actuels et bien amenés.


http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpg
Lettre M 442 pages

logo diversité petit
  1. Lire un livre dans lequel une IA ou des robots ont un rôle prépondérant.


mardi 19 juillet 2016

TTT : Mes coups de coeur des 2 dernières années


Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Froggy
  Le thème de cette semaine n'est pas le thème officiel, je ne sais pas si je l'ai raté ou s'il n'a pas été repris cette année, mais comme je l'aime bien, je le fais !

Le thème de la semaine est : 

Les 10 romans meilleurs coup de coeur des 2 dernières années

L'occasion de me plonger dans mes archives de blog pour me plonger dans 2014/2015 !

Année 2014 :

La horde du contrevent d'Alain Damasio : Un roman entrainant, intriguant, magnifiquement écrit. Des personnages vraiment fascinant... J'en garde vraiment le souvenir d'une grande lecture (en dehors de la chute pressentie mais qui permet de clôturer le livre)

Voyage au pays des mères : De la SF post apocalyptique et féministe. J'en garde beaucoup de réfléxion sur la place de chacun dans notre société, sur les attentes de la société sur nous, sur certains traits de notre fonctionnement qui peuvent paraitre absurde aux yeux d'étranger, et surtout un dénouement qui fait hésiter à relire le livre dans la foulée

Couverture Chroniques du Pays des Mères Editions Alire 1999

Année 2015 :

La duologie Tobie Lolness de Timotée de Fombelle : Un roman jeunesse qui ne paye pas de mine, mais profondément écologiste, porté sur l'autre et l'observation du monde et des conséquences de nos actes.

Pour un peu de légèreté : Et puis Paulette de Barbara Constantine, car parfois les romans qui donnent foi en la nature humaine, ca fait juste du bien !

Lignes de vie de Graham Joyce : Une touche de fantastique dans une famille anglaise en pleine seconde guerre mondiale. Une écriture poétique, et un très doux moment de lecture.

Le temps n'est rien d'Audrey Niffeneger : Voyage dans le temps et romance non mielleuse, un pari réussi.

Alex de Pierre Lemaitre : Je me disais qu'il y avait peu de contemporain dans cette liste. Un thriller qui m'a happée complètement et fascinée par le déroulement de l'histoire.

Couverture Tobie Lolness, tome 1 : La Vie suspendueCouverture Et puis, Paulette... Editions Le Livre de Poche 2013Couverture Lignes de VieCouverture Le Temps n'est rien / De toute éternitéCouverture Alex

Bilan complété par quelques BDs, que je n'ai malheureusement pas forcément mis en billet :

La série BlackSad, de Dias Canales et Garrido claque graphique notamment
La série des Vieux Fourneaux de Lupano et Cauuet, qui rejoint un peu Et puis Paulette dans son regard humaniste de l'insertion des anciens dans la société.
La série des Okko de Hub, pour une immersion dans le Japon médiéval avec des graphismes très beaux et une histoire vraiment dense.

Couverture Blacksad, intégraleCouverture Les vieux fourneaux, tome 1 : Ceux qui restentCouverture Okko, intégrale, tome 1 : Le cycle de l'eau

Je me rends compte que je lis plus de genre de l'imaginaire, apprécie peut etre plus pour la réflexion apportée la SF. Je suis étonnée en reprenant les articles de ces deux dernière années de voir aussi peu de contemporain et/ou classique.

dimanche 3 juillet 2016

"Black Out" de Connie Willis

Voyage dans le temps et seconde guerre mondiale, un mélange qui m'attire d'emblée !

Résumé

Couverture Blitz, tome 1 : Black-Out


En 2060, les voyages dans le temps sont devenus chose courante et de nombreux historiens partent en mission. Soudainement, le labo des voyages temporels les annule toutes et modifie les programmes. 

Mon avis

J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Ayant lu sur de nombreux blogs qu'il s'agissait plus d'une plongée dans l'Angleterre en plein Blitz et assez peu de voyage dans le temps, je n'ai pas été surprise ni déçue de l'histoire.

Le point fort de ce livre est dans l'immersion dans le blitz que ce soit avec les enfants évacués de Londres, dans l'univers de vendeuses de magasin ou dans les abris anti aérien. Certains passages clés de la guerre sont aussi très bien relatés, notamment Dunkerque tout en gardant un lien avec l'intrigue fil rouge des voyageurs. D'autres passages ne semblent pas avoir de lien cependant, et j'espère que le second tome reprendra ces personnages.

Nous suivons dans ce roman trois historiens qui doivent pour valider leur études vivre le sujet relaté par une mission dans le passé. Concept surprenant mais fascinant, qui n'a jamais rêvé de remonter le temps pour voir la réalité de certains faits historiques ? Après revivre certaines scènes de guerre et donc se mettre en danger peut sembler un peu suicidaire et il existe un certain flou sur la préparation et les missions précédentes de chaque personnage présenté.

Les différents personnages suivis sont très différents de caractère et dans leur manière d'aborder les imprévus dus à leur situation et l'alternance de point de vue permet de bien rythmer le livre et l'action. J'ai bien aimé Merope et Polly, moins Mickael complètement rigide au changement de lieu, malheureusement nous les connaissons trop peu dans leur contexte de 2060 et sommes propulsées avec elle dans ce contexte historique lourd et angoissant.

Il y a cependant quelques longueurs et répétitions qui parfois font perdre le fil initial, certains arcs secondaires peu palpitant notamment car je ne suis pas une féru de Shakespeare et de ses pièces.

En me renseignant sur le livre, je découvre après lecture qu'il s’agit d'un dyptique s'intégrant dans une série plus large sur le voyage dans le temps avec le Pr Dunworthy et pour la peine, je comprends mieux le peu de détail concernant les filets, la construction des missions et le peu de présence de ce personnage qui semble pourtant central.

Au total : Un roman dense qui nous plonge au milieu du Londres des années 1940, partie que je connaissais assez peu. Je lirai sans aucun doute le second tome de ce diptyque pour voir comment la situation se dénoue.

D'autre avis chez : Tigger Lily, Blacky, Vert, Frankie, Lune,

http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpg
Lettre W : 693 pages
.
SFF et diversité mini
Item 8 : Lire un livre SFFF parlant d’une ou de femme(s) dans la guerre